Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Inauguration de l'EHPAD Les Hortensias à Clermont-Ferrand - Seniors / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #14293 Publié le 07/07/11 | Vues : 666

Inauguration de l'EHPAD Les Hortensias à Clermont-Ferrand / Seniors

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

La Ville de Clermont-Ferrand est confrontée à un défi démographique, lié au vieillissement de la population auvergnate, qui rend nécessaire le renforcement des politiques municipales de solidarité entre les âges, mais également les actions visant à faciliter l’installation de jeunes ménages, afin de maintenir une mixité générationnelle, facteur du bien-vivre clermontois.



Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Clermont-Ferrand, conscient de ces enjeux, a décidé d’investir dans une offre globale de services, en hausse constante, pour permettre aux ainés de bien vieillir dans notre ville. Il développe en ce sens des services de proximité variés, permettant de prendre en charge les pertes d’autonomie, dans toutes les étapes de la vie, que ce soit à domicile ou en établissements, établissements conçus à taille humaine et complètement intégrés dans les différents quartiers de la Ville. Au coeur de la Ville, ils sont partie prenante de la mixité urbaine.

L’ouverture de l’Etablissement d’Hébergement des Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) « Les Hortensias » s’inscrit dans le cadre du développement de ces structures. L’ouverture de ce septième établissement sur la ville permet au CCAS de proposer maintenant 520 places.

Outre les places d’hébergement et une section destinée aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, l’établissement a la particularité de proposer un accueil de jour, véritable lieu de répit pour les aidants familiaux qui assurent avec beaucoup de courage l’accompagnement de leurs parents âgés. Il permet ainsi aux familles, mobilisées constamment, de pouvoir disposer de temps pour effectuer des tâches quotidiennes, mais également accéder à des loisirs ou simplement se reposer, en ayant la certitude de la sécurité et de la qualité de la prise en charge de leurs parents.

L’entrée des classes d’âge du baby-boom dans le troisième âge et l’augmentation continue de l’espérance de vie rendent inéluctable la multiplication des cas de perte d’autonomie. Etroitement liée au vieillissement de la population et à l’allongement de la durée moyenne de vie, la maladie d’Alzheimer et de ses troubles apparentés est un enjeu de santé publique. Depuis déjà de nombreuses années, la Ville de Clermont-Ferrand est largement impliquée dans ce problème majeur de société et le Centre communal d’action sociale (CCAS) de la Ville a su développer une politique active en direction des personnes âgées fragilisées et de leurs familles. Le CCAS propose à cet égard une variété de prestations individualisées et de qualité. Le nouvel établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) des Hortensias, à Saint-Jacques, ouvert depuis le mois de janvier, est une résidence innovante et porteuse de nombreux projets.

Mais c’est aussi une structure exemplaire, aussi bien sur le plan architectural, que sur son projet d’établissement. A cet égard, soulignons que l’ensemble des personnels des Hortensias s’est régulièrement réuni avec l’architecte afin que la structure soit totalement adaptée aux contraintes spécifiques de la prise en charge des futurs résidents. En aucun cas, ce type d’établissement ne peut être standardisé. Cette prise en charge adaptée et individualisée a évidemment un coût.

La prise en charge de la dépendance, au coeur de l’actualité politique, pose le problème crucial de son financement. Le recours aux assurances privées revient à confier le risque dépendance au marché et ne permettra pas de garantir des conditions justes, efficaces et susceptibles de répondre à la nécessité pour nos aînés de bénéficier d’une vraie prise en charge, adaptée et individualisée. Ce vaste débat interroge la responsabilité collective, la responsabilité individuelle, la responsabilité familiale. Il y a nécessairement des limites pour les familles et les aidants au maintien à domicile.

L’accueil de jour est justement une vraie proposition alternative pour les familles et les personnes âgées dépendantes. Les institutions du CCAS savent parfaitement allier projet de vie et soins médicalisés. Services d’aide à la personne âgée, accueil de jour, institutions sont de vrais relais face à la dépendance, avec des professionnels de la gériatrie Le point sur ce nouvel établissement du CCAS.

Avec Les Hortensias, une évolution au plus près des besoins :
Tout d’abord un peu d’histoire, fortement inscrite dans le quartier. A l’origine, les Hortensias, créé en 1966, était un foyer-logement. La structure comptait cinquante logements. Sur le quartier, c’était un véritable lieu de vie, ouvert sur l’extérieur puisque les personnes retraitées du quartier pouvaient venir y déjeuner.

Avec l’accroissement du vieillissement de la population et des personnes âgées de plus en plus dépendantes physiquement et/ou psychologiquement, la structure du foyer-logement n’était plus adaptée aux nouveaux besoins. Elle a donc été démolie pour être reconstruite en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). L’ancien jardin intérieur a été maintenu et embelli.

Comme par le passé, le nouvel établissement se veut ouvert sur le quartier : les clubs de quartier y auront leur place et les retraités pourront venir prendre leur repas de midi. Les espaces de vie pour les résidents sont colorisés afin de les rendre conviviaux et chaleureux. Les chambres sont spacieuses et fonctionnelles.

Un lieu de vie et une prise en charge de qualité
L’accueil des Hortensias est réparti entre une unité pour les personnes âgées dépendantes, avec deux unités de vingt places chacune, soit quarante places ; et une unité pour personnes âgées désorientées (maladie d’Alzheimer et démences apparentées), avec deux unités de vingt places et donc aussi un total de quarante places. Par ailleurs, l’établissement offre un accueil de jour de dix places maximum : une alternative précieuse pour soulager les aidants, maintenir un lien social pour les personnes âgées malades et aussi préparer en douceur une future entrée en institution.

L’établissement bénéficie d’une mutualisation de moyens techniques et humains s’inscrivant dans une démarche professionnelle de qualité pour la prise en charge des personnes âgées. Avec aussi, une équipe pluridisciplinaire (médecin, pharmacien, infirmières, aide-soignantes, psychologue, psychomotricienne, etc.) afin de répondre au projet de soins de chaque résident, mais aussi une équipe d’animateurs pour créer et favoriser le lien social. Au total, l’établissement compte une cinquantaine de professionnels. Tous les personnels ont reçu une formation complète avant l’ouverture de l’Ehpad.



Clermont-Ferrand, 63


En savoir plus
Partager :
Facebook